vendredi 28 novembre 2014

Métissage de pratiques artistiques au cinquantenaire du Monastère Notre Dame des Bénédictions


A l’occasion du cinquantenaire, du monastère Notre Dame des bénédictins du Mont Febe, se déroule depuis le 23 novembre 2014, une foire exposition vente qui réunit artisans, artistes plasticiens et créateurs de mode venant du Cameroun en majorité et d’ailleurs comme du Congo.
 Image 1: Entrée principale de l’esplanade la foire, cliché  Aude Christel Mgba

J’y ai fait un tour le 27 novembre 2014 et ma visite n’a pas été sans fruits. Une occasion pour moi de découvrir d’autres horizons artistiques, d’assister et de suivre l’artiste Tally Mbok qui exposait quelques un de ses tableaux dans la salle destinée aux arts plastiques. Une occasion pour ce dernier de montrer son travail à un public large venant de tous les horizons. J’ai passé la majeure partie de mon temps à discuter de son travail avec lui-même, et de nombreux visiteurs, qui en majorité ont apprécié son travail. Les pères bénédictins qui l’exposent sont très heureux de sa présence à cet évènement et le considèrent comme étant un artiste qui mérite d’être présenté.
Image 2: Devant les œuvres de l'artiste Tally Mbok, cliché Tally Mbok

Image 3: conscience 2, une oeuvre de l'artiste Tally Mbok, cliché Aude Christel Mgba

  
Dans cette même salle deux autres artiste peintres donc une camerounaise et un congolais Dende Olivier, qui a retenu mon attention par la finesse de son travail, par le traitement qu’il donne à chacun de ses sujets. Lignes, couleurs à tonalité dominante chaudes, il les utilise pour relater la vie quotidienne de son entourage.
Image 4: l'union fait la force de l'artiste Dende Olivier, cliché Aude Christel Mgba
Dans une autre salle plus bas, une rencontre qui s’est avérée être le début d’une grande aventure pour moi et cet artiste. Je ne sais si je devrais dire papa, grand père, mais il se nomme Christian Cyrille Pondi et est né à Makak en 1971 et se fait appelé aujourd’hui Picasso. On pourrait penser à de la sculpture en voyant les objets  qu’il expose, mais il ne s’agit pas de cela. Personnellement pour le moment je parlerai d’assemblage. Depuis 1971, M. Pondi fouille et parcours la nature qui l’entoure et collecte des objets aux formes très spéciales lui rappelant toujours une réalité abstraite ou concrète. Ce sont tous des objets que nous pouvons reconnaitre à première vue. Pierre,  bois de différentes essences, noyaux d’arbres, la nature les a sculpté dans de styles très riches et variés et M.Pondi a choisi de leur donner une place et une voix  et les présente depuis 2009. Pour le moment, je ne pourrai vous donner plus ample information car je compte en savoir encore plus sur son travail. Mais j’annonce pour la semaine prochaine une descente que je ferai pour découvrir son atelier dans la ville de Makak.
Image 5: Entetien avec l'artiste Pondi, cliché Aude Christel Mgba 

Image 6: l'Afrique en miniature, œuvre de l'artiste Pondi, cliché Tally Mbok

Voilà ce qu’étaient les fruits de mon escapade au monastère Notre Dame des Bénédictins du Mt Febe. L'art est quelque chose de divin et tous ces artistes qui exposaient étaient des révélations pour nos pères bénédictins et donc, une occasion de partager comme le veut le Seigneur, celles ci avec le public. J'en ai d'ailleurs bénéficié.

                                                                                                              Aude Christel MGBA

1 commentaire:

  1. bon portrait de cette expo. nous y avons fait de belle rencontres

    RépondreSupprimer